compte-rendu du séminaire OGS

séminaire couverture

« Construire ensemble l’Opération Grand Site de France du territoire de Montségur ». L’objectif de la Communauté de Communes du Pays d’Olmes (CCPO) structure porteuse et gestionnaire de la démarche était d’encourager la participation des habitants dans l’écriture des actions visant la labellisation du site.

La journée a été rythmée par différentes interventions d’institutionnels et par les ateliers créatifs de co-construction des fiches actions. Les quatre-vingt-dix-sept personnes présentes ont expérimenté à travers des jeux de cartes spécialement créés pour l’occasion, un processus de création collective. Animé par un binôme « ambassadeur » (partenaires institutionnels) et « animateur » (membres du bureau d’études) les tirages de cartes ont permis d’identifier 35 fiches actions dont la synthèse est disponible sur les réseaux : http://www.paysdolmes.org/ et facebook de la CCPO www.facebook.com/ccpopaysdolmes/. Au printemps 2019, le programme d’actions inspiré des ateliers créatifs du séminaire fera l’objet d’une restitution publique.

Cliquer sur le lien ci-dessous pour le compte-rendu du séminaire

Séminaire OGS 5 décembre 2018 Bélesta

 

Publicités

Journée autour du périmètre du Grand Site de France

C’est avec un accueil chaleureux de la ville de Bénaix qu’a débuté la journée du 26 Octobre autour du périmètre du Grand Site de France. L’objectif était de marcher sur les traces de cette limite afin d’appréhender verrous, entités et points de vue qui composent le territoire.

 

 

P1240425.JPG

RETOUR QUESTIONNAIRE HABITANTS

Voici la restitution questionnaire réalisé auprès des habitants des communes de Montségur, Bénaix, Fougax et Barrineuf, Montferrier et Bélesta.  Nous avons reçu du 15 mars au 30 avril, 96 questionnaires, l’analyse que nous en avons tirée ne se veut pas exhaustive vis-à-vis du résultat de la mobilisation mais a permis de découvrir de grandes tendances, ainsi que des données sensibles et révélatrices du ressenti des habitants sur leur territoire.

Capture d’écran 2018-06-22 à 11.28.09.png

CARNET DE BORD #3

Le terme de « paysage » est transverse. Il fait appel à des éléments géographiques, topographiques, géologiques. Il intègre nécessairement le végétal et le milieu naturel dans son ensemble. Il est aussi humanisé, habité, transformé. Il s’enracine dans l’histoire et nous interpelle à travers le patrimoine légué. Il n’est pas immuable… Il est enfin le fruit de notre regard, de notre ressenti… Notre appropriation du paysage n’est pas seulement physique, mais aussi mentale, culturelle, artistique.
Nous avons, à travers cette troisième résidence, désiré approfondir ces différentes thématiques «qui font paysage». Nous avons pris le soin de rencontrer une dizaine de personnes autour de ces sujets, puis nous sommes allez demander au plus jeune de nous raconter leur lieu de vies à travers ses spécificités naturelles et le patrimoine bâti, pour ensuite se projeter ensemble dans des aménagements imaginaires du territoire. Les chemins du paysage, réalisé au départ de la croix de Morenci à Benaix ont permis de se retrouver dans la marche et de discuter, faune, flore et point de vue sur le château de Montségur.
En résidant trois jours dans le hameau les Peyrots de la commune de Bélésta, nous avons pu découvrir un centre bourg vivant avec des commerces et des artisans de qualité, dans un écrin paysager.
Voici le troisème carnet de bord qui restitue à chaud notre travail.

Bonne lecture

IMG_3961.JPG

Résidence 3 – L’atelier du Pog – Admirer

Nous étions une vingtaine, ce vendredi 1 juin à Bélesta afin de discuter du paysage autour du territoire Grand Site.

Le terme de «  paysage » est transverse.
Il fait appel à des éléments géographiques, topographiques, géologiques.
Il intègre nécessairement le végétal et le milieu naturel dans son ensemble.
Il est aussi humanisé, habité, transformé. Il s’enracine dans l’histoire et nous interpelle à travers le patrimoine légué. Il n’est pas immuable… Il est enfin le fruit de notre regard, de notre ressenti… Notre appropriation du paysage n’est pas seulement physique, mais aussi mentale, culturelle, artistique.

Nous avons ensemble exploré les mots que nous mettons autour de ce lieu emblématique, puis nous nous sommes partagé des cailloux secrets, des espèces remarquables et des anecdotes personnelles. Voici quelques images de cette agréable soirée, qui s’est terminée sur la dégustation de délicieux produits locaux.