Résidence 3 – les chemins du paysage

Vendredi 1er juin, à 15 h démarrait un temps fort de la résidence 3, les « Chemins du Paysage ». Nous étions une dizaine de personnes à arpenter le GR depuis la Croix de Morenci, conduit par Alain Quiot du bureau d’études TerreHistoire et Yves Masset, propriétaire de la serre de Marrou. Ces « enfants du pays » nous ont délivré de nombreuses informations sur la géologie et l’histoire du lieu, notamment sur cette croix énigmatique reconstruite après avoir été vandalisée à la fin du XXe siècle, représentant un visage au-dessus d’un 8, ou encore de nombreuses pierres plates cachées sur le site, sujettes à des interprétations variées.
Cette balade nous a permis de profiter de vues inhabituelles sur le pog de Montségur, souvent représenté dans sa largeur, dans sa « féminité » à l’image d’un mamelon. Là, nous prenions la mesure de la longueur de cet éperon rocheux, synclinal formé lors de la naissance du massif pyrénéen. Nous avons repéré quelques arbres à couper le long du sentier pour valoriser ces vues imprenables sur le site, et quelques autres à mettre en valeur notamment un magnifique noyer, un tilleul et quelques chênes. Les champs de part et d’autre du sentier pourraient faire l’objet assez facilement d’une reconquête pastorale. La diversité de la flore, les nombreuses orchidées le long du sentier, ont fait la joie des naturalistes présents lors de la balade. C’est sûr, ce sentier mystérieux aux pierres qui parlent du passé a du potentiel !

Cliquer pour télécharger le plan de la Balade.

 

Balade

RÉSIDENCE 3 – Regards d’enfants sur le paysage

Mercredi 23 mai nous sommes intervenues dans le centrée aéré de Villeneuve d’Olmes.

Après avoir présenté nos différents métiers et l’objectif des Ateliers du Pog, nous avons chacun raconté nos expériences avec le château de Montségur. Bien que le centre aéré essaye de s’y rendre chaque année pour un pique-nique, la moitié des 18 enfants de 3 à 12 ans n’y était encore jamais allé…  La directrice est d’avis qu’il faut éveiller les enfants à leur patrimoine afin qu’ils soient fiers d’habiter un tel territoire.

Nous avons ensuite proposé que, par petits groupes, ils dessinent le trajet entre le centre aéré et l’un des sites emblématiques du territoire : la fontaine de Fontestorbes, la friche SAB de Montferrier, le château de Montségur. Ils pouvaient imaginer ce qu’ils aimeraient y rencontrer, mais aussi modifier l’existant : montgolfière, piscine, magasin de bonbon, restaurant, façades végétalisées… les idées ont fusé.

 

Nous avons terminé la séance par un jeu de l’oie « Pays d’Olmes » que vous pouvez télécharger ici

 

 

Carnet de bord #2

Et voici le carnet de bord de nos trois jours de résidence sur la thématique du tourisme. L’occasion de rencontrer les prestataires et les acteurs institutionnels qui œuvrent quotidiennement à faire du territoire autour du Montségur une destination de découvertes et de vacances. de jeter un œil aux autres lieux d’intérêt touristique du secteur. Mais aussi d’écouter vos propositions de scenarii désirés ou catastrophiques de développement touristique potentielle : héliport, chèvres qui ont pris d’assaut le château, désertification, produits locaux, musée troglodyte… Des histoires à découvrir en cliquant ici.

Bonne lecture

 

img_3778.jpg

Résidence 2 – L’atelier du Pog – Visiter

Le jeudi 26 avril, nous étions une quarantaine réuni dans la salle d’animation de Montferrier. Assez pour déborder de créativité quant au devenir du tourisme autour de Montségur.

Par petit groupe, il fallait imaginer sous forme de récit un scénario désiré et un scénario catastrophe de développement touristique du site de Montségur et ses alentours : un héliport, des histoires de familles, des chèvres … Des histoires que vous pourrez découvrir dans le carnet de bord de la résidence #2 et qui nous ont été théâtralisées par les participants.

S’en est suivi un apéritif partagé avec des produits locaux savoureux.

 

Carnet de bord #1

« Un projet de territoire se nourrit de ceux qui l’habitent et l’utilisent, nous en sommes certains. Alors nous avons prévu d’organiser notre étude diagnostique en trois temps d’immersion sur le territoire. Le premier questionnait le cadre socioéconomique et la vie locale dans les communes autour du château. Une météo changeante nous a permis d’apprécier le soleil et de quitter Montségur sous la neige. Nous avons à la fois participé au temps de la vie locale: fait du Yoga, dégusté le pain et le pâté des commerçants de Montségur, rencontré nos aînés et organisés un temps fort dans l’ancienne école. Nous nous sommes aussi déployées dans les lieux de rencontres: le supermarché, le marché, la sortie du lycée en allant voir ceux qui ne viennent que très rarement aux réunions publiques. Bien sûr, nous avons échangé plus particulièrement avec certains acteurs de l’économie, du social et de la vie locale, afin de connaître les projets en cours et les liens qui les unissent.
Nous avons résidé trois jours à Montségur, comme coupé d’un monde sans internet et téléphone, et connecté à un nouveau, contrasté entre le souvenir d’un temps de plein emploi dans le textile et les liens puissants de chacun avec la nature, son environnement, le château. Le temps nous a manqué pour rencontrer tous les Montséguriens, partir à la recherche des dernières pommes de terre Beauvais de Montségur et lire tous les livres que notre hôte bienveillant nous a prêtés.
Nous souhaitions vous restituer notre travail en commençant par vous livrer nos premières impressions puis en organisant nos pérégrinations par thématique de réflexion. Vous retrouverez des extraits de certains des 12 entretiens, de l’atelier du Pog du vendredi soir qui a réuni 37 personnes et 1 chien et les 5 ateliers mobiles que nous avons réalisés. »

Vous pouvez télécharger le Carnet de Bord en cliquant
ICI !

 

IMG_3635.JPG

Résidence 1 – L’atelier du Pog – Vivre

L’atelier du Pog du vendredi soir sur les thématiq ues « vie locale et socio-économique » a réuni 37 personnes et 1 chien dans l’ancienne école de Montségur. Nous avons commencé la séance par un court rappel de Coralie Dejean de la Communauté de Communes du Pays d’Olmes sur la démarche Grand Site, puis de la méthodologie par le bureau d’étude. Après la projection du court métrage Voisin Voisin, les présents se sont organisés autour de tables pour travailler sur différentes thématiques. La restitution de ce temps d’échange est à retrouver dans le carnet de bord #1.

Résidence 1 – Les rencontres

CARTE DES INTERVIEWS.jpg

Pour cette première résidence, nous avons arpenté les communes du Pays d’Olmes et pris le temps de la rencontre. Nous nous sommes entretenues auprès des acteurs « ciblés » afin de nous éclairer sur la cadre socio-économique du territoire, ou au grès des discussions auprès de ceux dont la vitrine nous a intrigué. Une douzaine de récits riches en termes d’expérience et de connaissance du pays seront à retrouver dans le carnet de bord #1.

Résidence 1 – Les ateliers Nomades

Nous souhaitions aller à la rencontre de ceux qui ne viennent que trop rarement aux réunions publiques. Nous avons donc décidé de déployer un dispositif ludique à la sortie de lieu passant : au lycée Jacquard, au marché de Lavelanet, à la sortie du Super U de Lavelanet.

Une fois installée, nous sortions de notre carriole une centaine de tampons avec l’envie de faire réaliser des slogans sur le territoire aux personnes que nous rencontrions.

Cet outil nous a permis de rentrer en discussion et de connaître les représentations de ceux qui ont fabriqué des affiches.

 

Résidence 1 – Mémoire des lieux, Histoires de vies

Se faire conter le territoire par nos aînés nous semble être un moyen de découvrir les lieux à travers des récits de vies. Nous avons donc décidé de proposer un temps d’échange aux résidents des EHPAD de Bélesta et Lavelanet. Par un jeu de cartes, nous dessinions et mettions en relation les histoires et anecdotes qui nous étaient racontées. Nous les remercions pour leur chaleureux accueil et leur participation.

 

portrait-table-lavelanet-e1525344308537.jpg       portrait table couleur

DSC_0169 copyFrise de restitution des discussions à l’Ehpad de Lavelanet

 

DSC_0170 copyFrise de restitution des discussions à l’Ehpad de Bélesta